Recueil de nouvelles « Ombres parallèles »

parall

En quoi consiste le recueil de nouvelles « Ombres parallèles »?

Ombres parallèles, ce sont 13 nouvelles romantiques et cruelles : 13 histoires qui se déroulent dans le cadre de festivals de cinéma.
– 13 histoires de passions cinématographiques et amoureuses à la fois romantiques et cruelles .
-13 histoires d’amour, de destins qui se croisent, parfois seulement se frôlent ou se font écho.

Ces ombres, ce sont celles du cinéma mais aussi celles du destin, donc. Les parallèles ne se rejoignent jamais, dit-on, alors ces 13 histoires d’amour qui s’esquissent s’achèvent souvent dans le mystère, le drame, le crime et laissent toujours une place à l’espoir et à l’imagination du lecteur.

-13 histoires qui sont autant de déclarations d’amour au cinéma dans un théâtre des vanités où se croisent des êtres éperdus d’absolu et des êtres éperdument cyniques, des êtres idéalistes et des êtres désabusés.

– 13 histoires teintées de l’ironie cruelle et de la beauté tragique des destins qui se manquent.

-13 histoires pour vous faire rêver, vous emmener ailleurs et vous faire découvrir cet univers si particulier des festivals de cinéma et de ceux qui les fréquentent (acteurs, producteurs, réalisateurs, journalistes…).

– 13 histoires qui se déroulent dans des lieux et dans le cadre d’évènements (César, festivals etc) multiples que je fréquente depuis de nombreuses années et dont je connais tous les rouages et la potentialité dramatique mais aussi la curiosité qu’ils suscitent.

-Ces 13 nouvelles totalisent environ 450000 signes soit environ 257 pages.

Certaines sont très courtes (4 pages) et d’autres beaucoup plus longues (une trentaine de pages).

-13 nouvelles qui présentent aussi la particularité d’être toutes de longueurs diverses mais aussi de styles très différents.

13 histoires qui vont emmèneront:

– à MONACO, au Forum International Cinéma et littérature (« Le Violon d’Ingres» que je vous invite à découvrir en cliquant ici)

– à PARIS, dans un cinéma art et essai ou dans un restaurant dédié au septième art (« La Règle du jeu », « Quelques jours avec moi »)
– à DINARD, au Festival du Film Britannique (« A l’ombre d’Alfred »)
– au Festival du Film de CANNES (« Les Orgueilleux », « Une nuit bleu myrtille », « Comme deux gouttes d’eau» , « L’inhumaine comédie »)
– au Festival du Cinéma Américain de DEAUVILLE (« Eternité fugace », «Le portrait »)
– au Festival du Film Romantique de CABOURG (« Un joyeux Impromptu »)
– au Festival International du Premier Film d’ANNONAY (« La vraie vie est ailleurs »)
– ou encore à la cérémonie des CESAR (« Sans lendemain, sans importance»).

13 nouvelles inspirées de 19 ans de pérégrinations festivalières et 14 expériences de jurée dans les festivals de cinéma

Après avoir remporté de nombreux concours d’écriture et notamment d’écriture de nouvelles, j’ai écrit ce recueil qui m’a été en partie inspiré par mes 19 années de pérégrinations festivalières et cinématographiques débutées dès le plus jeune âge (j’assiste ainsi au Festival de Cannes depuis 12 ans et au Festival du Cinéma Américain de Deauville depuis 19 ans dans leur intégralité et ai été la première blogueuse accréditée presse à ce titre dans ces festivals, il y a de nombreuses années déjà) et de mes 14 singulières expériences de jurée dans différents festivals de cinéma (dont dix fois sélectionnée sur concours d’écriture).

Vous voulez en savoir plus? Vous êtes éditeur et ce projet vous intéresse? Contactez-moi à inthemoodforfilmfestivals@gmail.com .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s